Nouveau résident Suisse

Nouveau résident en Suisse

Table des matières

Dés votre arrivée en Suisse vous devez mettre en place l’assurance maladie pour vous et votre famille. Ne tardez pas, c’est une obligation fédérale.

L’assurance maladie en Suisse est obligatoire et individuelle. Il est de la responsabilité de chacun de s’assurer et d’assurer sa famille. Votre employeur ne le fera pas pour vous.

Si cela n’est pas fait, les autorités cantonales peuvent imposer une affiliation d’office. Cette assurance maladie imposée est rarement la meilleure option pour vous (pas adaptée à votre besoin, trop chère, …).

L’obligation d’assurance du nouveau résident suisse

Vous avez 3 mois pour mettre en place votre assurance maladie. Que votre canton de résidence vous en ait informé ou non ne fait aucune différence. C’est la loi fédérale qui l’impose et vous êtes tenu de respecter ce délai.

Le canton ou, dans certains cas la commune de votre lieu de résidence, surveillent que cette obligation soit bien respectée.

Pour justifier de votre assurance maladie obligatoire, il faut adresser aux autorités compétentes votre police d’assurance ou votre carte d’assuré.

Cette règle s’applique à tout le monde, que vous soyez citoyen suisse ou de nationalité étrangère titulaire d’un permis B ou C.

Quelle assurance maladie est obligatoire ?

Les assurances maladie en Suisse sont de 2 types :

  • l’assurance maladie de base ou LAMal (obligatoire)
  • l’assurance complémentaire ou LCA (facultative)

L’assurance maladie obligatoire de base LAMal est à choisir parmi plus de 80 caisses d’assurance maladie. Les caisses maladie proposent des options qui permettent de réduire les tarifs (choix de la franchise, médecin référent, télé-consultation…). Certaines caisses maladie vous demandent d’avancer les frais, d’autres prennent directement les frais à leur charge.

Respectez l’obligation et le délai d’affiliation d’assurance pour pouvoir  choisir votre assureur et la franchise de remboursement de chacun des membres de votre famille.

L’assurance maladie complémentaire est facultative bien que nécessaire pour bénéficier des meilleurs soins et des meilleurs remboursements.

L’assurance accident

Comme son nom l’indique, l’assurance accident n’est pas une assurance maladie. Ces deux assurances remboursent des frais médicaux mais chacune couvre une cause de sinistre différente. Dans un cas la cause de la visite à l’hôpital ou chez le médecin est une maladie, dans l’autre cas, c’est un accident.
Pour les salariés, l’assurance accident est prise en compte par l’employeur.
Pour les résidents suisses sans emploi, l’assurance accident est une option obligatoire de l’assurance maladie de base LAMal.

Quel délai ai-je pour m’assurer à LAMal ?

Vous allez commencer vos démarches d’installation en Suisse. Un étranger demande un permis de travail ou un permis de séjour à l’office cantonal. Un nouvel arrivant de nationalité suisse demande une attestation d’arrivée sur le territoire à sa commune de résidence.

Le délai pour mettre en place l’assurance maladie obligatoire est de 3 mois. Passé ce délai, l’autorité compétente choisira pour vous une assurance maladie au hasard avec les options par défaut.

Les options par défaut (libre choix du médecin et franchise minimale) sont aussi les options les plus coûteuses quel que soit l’assureur !

Avoir 3 mois pour justifier de votre assurance maladie n’est pas contradictoire avec l’obligation de vous s’assurer dès votre premier jour en Suisse.

En effet, l’assurance est rétroactive au premier jour de votre arrivée. Ne perdez pas de temps pour faire les démarches ou alors le montant des primes de la première facture risque d’être élevé !

Seule l’assurance de base obligatoire sera rétroactive. Si vous mettez en place vos assurances complémentaires, elles s’activeront à la date de votre choix.

Les (rares) exceptions à l’obligation de s’assurer à la LAMal

Quelques résidents en Suisse peuvent déroger à l’obligation de s’assurer à l’assurance maladie suisse LAMal, par exemple :

  • le personnel d’organisations internationales, d’ambassades et de consulats
  • les personnes qui touchent une retraite d’un état de l’UE / AELE
  • les personnes qui travaillent dans un état de l’UE / AELE
  • les étudiants en séjour provisoire, s’ils disposent d’une assurance équivalente

L’exemption à l’obligation de s’assurer doit être validée par les autorités cantonales compétentes. Ces services de l’administration suisse pourront vous demander de justifier de votre assurance actuelle et vérifier qu’elle est conforme.

Demande de devis gratuit

Nous contacter

Par téléphone

Par email