Où accoucher ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Table des matières

En Suisse, une maman peut accoucher à domicile, dans une maison de naissance, une maternité cantonale ou une clinique privée. C’est un large choix de lieux et d’approches pour la naissance de mon enfant.
Choisir où naîtra mon enfant est une décision importante
. Je trouve ici les informations pour bien décider.

Accoucher en clinique privée

Je suis assuré avec une complémentaire hospitalisation, division semi-privée ou privée depuis au moins une année : j’ai alors le choix de la maternité en clinique privée !

En matière de soins, ces établissements disposent d’infrastructures médicales de haute technologie avec des équipes médicales pluridisciplinaires expérimentées. J’ai le choix entre les nombreuses maternités privées de Suisse. J’ai aussi le choix de l’équipe médicale qui s’occupera de moi. Mon gynécologue obstétricien pourra m’accompagner.

La maternité en clinique privée c’est aussi l’accès à de multiples services et variantes qui correspondent à mon approche des soins. Si je préfère la médecine alternative à la médecine traditionnelle, l’accouchement dans un bain … je trouverai la clinique qui répond à mon besoin de soins individualisés.

Les cliniques privées ont aussi développé des prestations avant l’accouchement avec des cours et des accompagnements pour la future maman, même en anglais. Après l’accouchement, la maman trouvera, dans le même environnement, des prestations de ré-éducation du périnée, le suivi par des chiropracteurs…

La chambre individuelle est l’un des atouts de la clinique privée pour l’accouchement. Elle est particulièrement prisée pour le calme et le repos qu’elle offre à la nouvelle maman. Elle est aussi appréciée pour les facilités d’accès aux visites de la famille.

De nombreuses prestations de qualité sont proposées, par exemple : un lit pour le papa, parking gratuit, restauration de premier ordre…
La gamme de services est large, elle comprend aussi des séance photo offerte, publication d’un avis dans la presse etc…

Préparer l’accouchement en clinique privée

Les articles choisir sa maternité à Genève et choisir sa maternité à Lausanne me permettent de localiser les maternités privées à ma disposition. Leur description et le lien vers leur site internet me permettent de me faire ma propre opinion !

Après avoir pris connaissance  des 6 points pour préparer ma maternité, si j’ai choisi une clinique privée, il faut que je prenne contact au plus tôt avec cet établissement. La clinique privée vérifiera les compatibilités  :

 
Plus tôt le contact est pris avec la clinique, meilleure est la préparation de la naissance, plus sereine est la grossesse !


Bien préparer sa maternite

Accoucher à l’hôpital cantonal, hôpital public

Lors d’un accouchement à la maternité de l’hôpital cantonal de mon canton de résidence, les frais de la naissance sont pris en charge par l’assurance obligatoire de base LAMal. Je n’ai pas besoin d’une assurance complémentaire.

Je bénéficie de l’excellence des soins médicaux suisses. Les réglementations veillent à ce que les équipes de médecins et l’infrastructure médicale soient de qualité. Néanmoins, à l’hôpital cantonal, je n’ai ni le choix du médecin obstétricien, ni celui de la sage femme, ni la possibilité d’avoir une chambre individuelle. C’est le médecin de garde qui s’occupe de moi.

Le confort à l’hôpital cantonal n’est pas forcément au rendez-vous. Il varie selon le canton et l’hôpital. Les chambres sont le plus souvent à 3 lits. Les prestations annexes comme un lit pour le conjoint sont rares. Les horaires de visite sont strictes.

L’accouchement ambulatoire se développe de plus en plus. La maman arrive le matin à la maternité. Elle accouche dans la journée. Si la naissance s’effectue sans soucis, elle retourne le soir à son domicile avec une sage femme qui l’accompagne pour les premiers soins du bébé.

Préparer l’accouchement à la maternité de l’hôpital cantonal

Après avoir traité les 6 points pour préparer ma maternité, si je choisis l’hôpital cantonal, je prends contact au plus tôt avec cet établissement. La maternité de l’hôpital cantonal peut alors intégrer mon accouchement dans le planning de ses équipes.
Mon médecin obstétricien me remettra le dossier à transmettre à l’hôpital.

Accoucher en maison de naissance

Tout comme pour un accouchement à l’hôpital cantonal, les frais de la maison de naissance sont pris en charge par la base obligatoire LAMal.

Le premier principe d’une Maison de Naissance c’est que l’accouchement est un acte naturel.
Le deuxième principe c’est qu’une femme enceinte en bonne santé doit pouvoir choisir le lieu et la façon de mettre son enfant au monde.

La Maison de naissance offre un environnement médical approprié doublé d’une approche humaine et individualisée. Le personnel est formé pour être capable de répondre aux besoins physiques mais également émotionnels de la future maman.

Avec une capacité d’accueil restreinte de quelques chambres, la Maison de Naissance conjugue un cadre chaleureux avec l’infrastructure requise à un service de santé.
La même sage-femme me suit tout au long de ma maternité. S’il devait y avoir des complications, elle m’oriente vers un médecin ou organise un transfert vers l’hôpital cantonal.

Pour l’accouchement, seuls des moyens naturels seront utilisés pour soulager la douleur : bain, relaxation ou huiles essentielles. Je ne peux pas bénéficier d’une péridurale car cet acte médical doit obligatoirement être réalisé par un anesthésiste en milieu hospitalier.
Après avoir donné naissance à mon enfant, je peux rester quelques jours dans la maison de naissance. Si je choisis de rentrer chez moi au plus vite après la naissance, la sage-femme fera les soins à domicile.

Préparer l’accouchement dans une maison de naissance

Pour préparer mon accouchement en maison de naissance, mon médecin obstétricien va d’abord déterminer si mon accouchement est “à risque” ou pas. Si l’accouchement se présente sans risque de complications, je serai inscrite dans le planning de la maison de naissance. Les maisons de naissance ont des capacités d’accueil réduites. Il convient donc de réserver sa place au plus tôt.

Accoucher à domicile

Les frais des soins d’un accouchement à domicile sont pris en charge par l’assurance de base LAMal.

Lors d’une naissance à domicile, la sage-femme se déplace chez moi pour effectuer les contrôles d’usage et surveiller le “travail”. La sage-femme s’occupe de l’accouchement depuis les premières contractions jusqu’à l’accouchement.

Préparer l’accouchement à mon domicile

Mon médecin obstétricien m’indiquera si l’accouchement à la maison est envisageable dans mon cas. Je prends contact dès le début de la grossesse avec une sage-femme pour les consultations pré et postnatales ainsi que pour l’accouchement. Un accouchement à domicile, cela se prépare aussi !

Je prépare ma maternité

Je viens de faire le tour des possibilités pour accoucher. Il me reste à trouver les lieux sur la carte et à détailler les établissements concernés. Je les trouve dans les articles suivants :

 

Je trouve aussi comment bien préparer ma maternité et protéger mon bébé dans les articles suivants :


Contactez nos specialistes

Demande de devis gratuit

Nous contacter

Par téléphone

Par email

;

J’ai trouvé les 2 assureurs aux primes les plus basses.
Je peux revenir à l’étape 1, modifier ma situation et faire une nouvelle recherche.

Je profite des “bons plans de Yanis”  et,
  à l’étape 3,  je reçois par eMail les 3 devis et les 1ers conseils

Comme 10’000 clients avant moi, 
je découvre la qualité de l’accompagnement d’helvicare !