• Accueil
  • >
  • Assurance Maladie en Suisse

Assurance Maladie en Suisse

Nouvel arrivant en Suisse

Table des matières

L’assurance-maladie de base en Suisse

En Suisse, l’assurance-maladie de base est obligatoire. L’assurance-maladie de base est parfois appelée assurance LAMal (Loi sur l’assurance-maladie). Les nouveaux arrivants ont 3 mois pour souscrire à la caisse d’assurance-maladie de leur choix. Ils ont le choix parmi plus de 80 caisses d’assurance.

Si aucun choix n’a été fait après 3 mois, le Canton peut affilier d’office le résident à une caisse d’assurance-maladie. Cette affiliation d’office se fait par tirage au sort. Le retardataire peut donc se voir affilié d’office à la caisse la plus chère. Le nouveau résident suisse doit faire lui-même ses démarches d’affiliation s’il veut profiter des meilleures couvertures d’assurance et des prix les plus avantageux.

Attention, bien qu’il existe un délais de 3 mois pour choisir sa caisse d’assurance-maladie, l’obligation de s’assurer dès son premier jour en Suisse demeure. Par conséquent, le nouvel arrivant devra payer rétroactivement son assurance pour les jours ou les semaines qui précèdent son affiliation effective.

Certaines catégories de résidents en Suisse sont exemptées d’une affiliation obligatoire à la LAMal. Rendez-vous sur notre page “Assurance-maladie LAMal” pour en savoir plus sur ces exceptions et pour creuser le sujet de l’assurance obligatoire en Suisse.

Comprendre les assurances-maladie en Suisse

Pour bien choisir son assurance, encore faut-il bien comprendre le fonctionnement des assurances-maladie en Suisse.

Les trois notions les plus importantes pour comprendre les assurances sont :

  1. Les primes
  2. La somme que vous devrez payer chaque mois à votre assureur, peu importe vos frais de santé.
  3. La franchise
  4. Le montant qu’il faut dépasser pour que votre caisse d’assurance commence à vous rembourser vos frais de santé.
  5. La quote-part
  6. Votre participation aux frais de santé (10% des coûts de vos prestations de santé). Cette quote-part est plafonnée à 700 CHF par an pour les adultes et 350 CHF par an pour les enfants.

Faire le bon choix en matière d’assurance-maladie suppose de bien maîtriser ces notions clés. Rendez-vous sur notre simulateur de franchise et quote-part pour vous exercer et comprendre en 5 minutes les franchises et quotes-parts dans l’assurance-maladie suisse.

Les modèles alternatifs

En plus des primes, de la franchise et de la quote-part, il faut également connaître les modèles alternatifs d’assurance-maladie. En effet, une très large majorité des résidents suisses ont fait le choix d’un modèle alternatif pour diminuer leurs factures d’assurance-maladie.

La plupart des caisses d’assurance-maladie proposent des modèles alternatifs. Chaque assureur donne des noms différents à ses produits. Cependant, les modèles alternatifs peuvent se regrouper en 3 catégories, le modèle Telmed (télémédecine), le modèle du Médecin de famille, et le modèle HMO (réseau de soins).

Telmed – Télémédecine

Le principe est simple. Vous vous engagez à systématiquement contacter, par internet ou par téléphone, un centre médical avant d’aller voir votre médecin. En échange, vos primes d’assurance-maladie sont réduites entre 10% à 20%.

Outre l’économie sur les primes d’assurance-maladie, le modèle alternatif de la télémédecine a de nombreux avantages et certains désavantages qu’il faut connaître.

Rendez-vous sur notre page “Télémédecine” pour en savoir plus sur ce modèle alternatif.

Choisir son assurance-maladie

Une fois que l’on a compris comment fonctionnent les assurances-maladie en Suisse, il s’agit ensuite de trouver comment optimiser sa couverture d’assurance-maladie. C’est-à-dire comment payer le moins possible pour une assurance de la meilleure qualité possible.

Pour bien choisir son assurance, il faut faire un arbitrage entre le coût de la prime que l’on est prêt à payer chaque mois, et les remboursements attendus et les niveaux de soin désirés.

Pour ce faire, nous avons développé une méthode en 4 points qui vous permet de choisir votre assurance-maladie en Suisse rapidement et efficacement.

Rendez-vous sur notre page “Choisir l’assurance-maladie” pour suivre cette méthode et choisir la meilleure assurance-maladie au meilleur prix.

Les assurances-maladie complémentaires

Après avoir compris et choisi son assurance de base, il est fortement recommandé de souscrire à des assurances complémentaires. En effet, l’assurance de base LAMal est rudimentaire et de nombreuses prestations indispensables ne sont pas couvertes. C’est par exemple le cas des soins optiques ou des soins dentaires et d’orthodontie.

De plus, les assurances complémentaires permettent d’obtenir de meilleurs services. Elles permettent par exemple, d’accéder aux cliniques privées ou encore de pouvoir choisir les meilleurs spécialistes.

Notez que les assurances complémentaires sont modulaires et peuvent être choisies à la carte. Certaines complémentaires ne coûtent que 5 ou 10 CHF par mois et vous permettent de personnaliser vos couvertures avec vos propres besoins. Par exemple en ajoutant à votre couverture les médecines alternatives et les médecines douces.

Les complémentaires sont nombreuses et chaque assurance crée ses propres produits et leur donne des noms différents. Il est cependant possible de regrouper les assurances complémentaires dans les catégories suivantes :

  • Hospitalisation
  • Ces complémentaires permettent d’obtenir des services supplémentaires lors de vos séjours à l’hôpital (ex : clinique privée, choix du spécialiste,…)
  • Ambulatoire
  • Ces complémentaires regroupent les prestations de soins sans hospitalisation (ex : optique, sport, prévention,…).
  • Médecines naturelles
  • Étends votre couverture aux médecines douces.
  • Dentaire
  • Rembourse les frais dentaires ou d’orthodontie qui ne sont pas pris en compte dans la LAMal.
  • Internationale
  • Pour bénéficier d’une meilleure couverture lorsque vous êtes à l’étranger.

Gardez à l’esprit que votre demande d’affiliation à une assurance complémentaire peut être refusée par l’assureur, contrairement à votre inscription dans une caisse LAMal. Cette décision est prise sur la base d’un questionnaire de santé que vous devrez remplir pour pouvoir souscrire à une assurance complémentaire.

Pour creuser le sujet des assurances complémentaires en Suisse, rendez-vous sur notre page “Assurance maladie complémentaire

Questions / Réponses

Certaines questions sur l’assurance-maladie en Suisse reviennent fréquemment.

Suis-je encore couvert par l’assurance-maladie de mon ancien pays de résidence ? Comment résilier mon assurance-maladie ? Quel est le délai de carence de mon assurance-maladie complémentaire ?

Pour répondre à ces questions, rendez-vous sur notre page “Assurance maladie – Questions/Réponses

Trouver les meilleures primes 2023

Après s’être bien renseigné, vous pouvez passer à l’action et comparer les primes d’assurances-maladie pour trouver les primes les moins chères qui répondent à vos besoins.

Rendez-vous sur notre calculateur de primes 2023. Il a l’avantage d’inclure les modèles alternatifs et les éventuels rabais pour vous permettre de trouver la meilleure assurance-maladie en Suisse.

  • Accueil
  • >
  • Assurance Maladie en Suisse

Demande de devis gratuit

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
Hidden
Nom*

Nous contacter

Par téléphone

Par email

;