Vivre, habiter en Suisse

Nouveau résident en Suisse

Table des matières

Vous venez d’être embauché en Suisse ? Félicitation !

Venir s’installer et vivre en Suisse demande une excellente organisation. Il vous faut connaître la liste des documents nécessaires pour chacune des démarches administratives.

Vous trouverez ici un guide méthodique en 9 étapes pour organiser au mieux votre arrivée en Suisse.

Cliquez sur les Étapes ci-dessous pour découvrir nos explications

Trouver un logement nécessite de se poser les bonnes questions. Où habiter ? À la ville ? À la campagne ? Près de mon travail ?

Selon la nature de l’activité et si le télétravail est développé dans l’entreprise, votre décision peut être très différente.

Dans le cas d’une embauche dans une entreprises pas trop loin de la frontière, vous pouvez choisir de vivre à l’étranger, en France, en Allemagne ou en Italie. Votre statut est celui de « travailleur frontalier ». Prenez connaissance des conseils – budget, logement, transport pour les frontaliers.

Le prix des logements varie beaucoup entre la Suisse et la zone frontalière. Un tour d’horizon s’impose en prenant en compte de multiples critères : Serez-vous seul ? accompagné ? en famille ? La proximité des écoles est-elle importante ? Préférez-vous les centre villes ? zone périphérique ou campagne ? appartement ou villa ? votre conjoint aura-t-il une activité professionnelle ?

Quand vous avez trouvé votre logement et signé le bail de location (bail à loyer) avec la régie immobilière, la première étape de vos démarches administratives est réalisée.

Check-List : Signature du Bail à Loyer en Suisse







Votre employeur va commencer les démarches pour obtenir votre permis de travail. Ce permis vous permet d’exercer une activité professionnelle en Suisse. De votre côté, vous devez faire les formalités d’autorisation de séjour pour votre conjoint et les autres membres de la famille. Cette autorisation d’établissement leur permettra de résider en Suisse.

Le permis de travail et le titre de séjour ont des durées de validité qu’il s’agit de respecter. Les procédures de renouvellement sont simples, à condition qu’elles soient faites dans les temps.

Les conditions d’obtention des permis changent selon la nationalité du ressortissant étranger. Les documents administratifs pour vivre en Suisse varient selon la durée du travail, le type d’employeur (entreprise, ONU, ONG…). Ils se répartissent de la manière suivante :

  • Les livrets pour étranger pour ceux qui habitent en Suisse sans nécessairement y travailler.
  • Les carte de légitimation pour ceux qui travaillent dans des organisations comme les Nations Unies.
  • Les permis de travail pour ceux qui travaillent dans d’autres entreprises.


Toutes les démarches administratives suisses requièrent l’un de ces documents.

Check-List : Permis de travail (à transmettre à votre employeur)




Check-List : Livret pour étranger (à transmettre à l’Office Cantonal ou à votre commune de résidence)





Les effets personnels

La troisième étape est celle du déménagement. Avec l’arrivée en Suisse de vos effets personnels, vous aurez votre premier contact avec la douane Suisse. Vous devez demander l’admission en franchise de votre déménagement.

Pour dédouaner votre déménagement, vous devez préparer un inventaire du ménage qui liste le prix de chacun de vos effets personnels. En Suisse, les meubles, l’électroménager, les habits, etc… s’appellent les effets du ménage.

Vous pouvez arriver en Suisse sans immédiatement déménager d’effets personnels. Vous avez alors 2 ans pour procéder à leur importation sans taxe (exonérée de redevances). Au delà de ce délai, il y aura taxation. Si l’arrivée de la famille se fait en deux temps : d’abord le conjoint qui travaille puis le reste de la famille, les 2 ans d’exonération pour les effets communs (les effets du ménage encore appelés effets du déménagement) commencent à être calculés à partir de la deuxième arrivée.

Le véhicule

Si vous arrivez de l’étranger avec votre véhicule automobile, selon la date de son acquisition, il peut être exonéré de taxes.

Dans le cas contraire, la TVA sera estimée sur la base de la valeur de marché du véhicule. Les services fiscaux suisses disposent de ces estimations. Vous devez utiliser les services d’un transitaire pour compléter les formulaires attendus. Les principaux postes de douanes hébergent des bureaux de transitaires.

Attention, importer en Suisse un véhicule d’occasion vous oblige à faire vérifier sa conformité au “bureau des autos” dans les 6 mois qui suivent mon arrivée en Suisse. Pour éviter ces démarches, nombreux sont les nouveaux arrivants qui préfèrent vendre leur véhicule avant leur arrivée en Suisse. Ils rachètent alors un véhicule en Suisse et peuvent aussi bénéficier du dynamisme du marché des véhicules d’occasion dans la Confédération.

Attention néanmoins au nom du propriétaire sur le véhicule importé et aux spécificités de l’importation de véhicules.

Check-List : Déménagement (à transmettre à la Douane Suisse)








Après avoir trouvé un logement et vous être déclaré aux autorités, vous devez vous abonner aux services bancaires, téléphoniques, internet, média.

Le paiement à ces services s’effectue par :

  • Carte bancaire
  • Bordereau de versement (BVR), le versement se fait de manière individuelle depuis son compte “NetBanking” ou depuis un guichet de poste
  • Prélèvement (LSV), passé le délai d’inscription, le particulier n’a plus à s’occuper des paiements périodiques futurs. Les paiements se font automatiquement
  • Ebill, un portail internet présente les factures, le paiement s’effectue par un simple clic

La carte bancaire du pays d’origine peut régler les premiers paiements, mais attention au taux de change.

Check-List : Les abonnements






Quand vous arrivez en Suisse avec un déménagement ou sans déménagement, vos effets personnels vont devoir être assurés. Vous allez également devoir assurer votre logement et votre santé.

Faites impérativement un tour d’horizon des assurances obligatoires et des assurances facultatives lorsque vous venez vivre en Suisse.


Assurances obligatoires (O) ou facultatives (F) pour habiter en Suisse
IncendieO
Ménage et inventaire du ménageOPour protéger l’habitation et son contenu
Responsabilité CivileOPour couvrir les dégâts que les membres de la famille et les animaux domestiques pourraient faire
Maladie base LAMal OAssurance Maladie LAMal obligatoire
Maladie ComplémentaireFAssurance Complémentaire pour accéder au niveau supérieur de soins et élargir la couverture (médecine naturelle, dentaire, internationale…)
AccidentOPour le salarié : Risque couvert par l’employeur

Non salarié : A souscrire en même temps que l’assurance obligatoire et complémentaire
Véhicule à moteurOPour protéger des dégâts générés par son véhicule
CascoFPour rembourser les réparations d’un accident sur son véhicule
Protection JuridiqueFPour bénéficier d’une assistance juridique en cas de nécessité

Check-List : Les assurances obligatoires en Suisse






Il y a trois régions linguistiques en Suisse. L’enseignement obligatoire se fait dans la langue de la région linguistique. Le français en Suisse Romande, l’allemand en Suisse alémanique, l’Italien dans le Tessin.

L’école publique propose aussi des cursus bilingues en anglais à partir du Collège (appelé aussi Gymnase). Néanmoins, dans le cursus bilingue anglais la maîtrise de 2 langues nationales est obligatoire. Selon le nouvel établissement et les bulletins scolaires de l’école précédente, un test d’entrée peut être requis.

Pour les enfants d’expatriés qui ne prévoient pas de rester longtemps en Suisse, des écoles privées proposent des cursus intégralement en anglais. En plus de la Maturité Suisse, des écoles privées permettent d’obtenir le Baccalauréat International (IB), le Baccalauréat français, l’Abitur allemand… Si je prévois d’inscrire mes enfants dans une école privée particulière, sa localisation est à prendre en compte lors du choix de mon lieu de résidence.

Les circuits de ramassage scolaire peuvent durer longtemps. De longs transports fatiguent les enfants.

Check-List : Inscription à l’école







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le permis de conduire

Lorsque vous arrivez en Suisse, vous devez déposer le permis de conduire émis par le pays d’origine au “bureau des autos” dans les 12 mois qui suivent l’arrivée en Suisse. Il est remplacé par un permis de conduire Suisse. Passé le délai, la Confédération peut vous demander de repasser votre examen du permis de conduire.

L’attestation de “non poursuite”

L’attestation de “non poursuite” est un document qui certifie que le résident en Suisse n’a pas de dette impayée. Elle peut être demandée par un créancier au démarrage d’une prestation. Des employeurs la demandent dans le cadre de la vérification périodique de leurs employés. L’attestation de « non poursuite » est produite par l’Office cantonal des poursuites. Je la demande par internet ou en me déplaçant à l’Office. Le délai usuel est de 5 jours ouvrables.

L’extrait du casier judiciaire

Je demande mon extrait de casier judiciaire Suisse par internet. Pour préserver la confidentialité de la demande, j’envoie une demande de courrier postal en parallèle du paiement et de la demande internet. Habituellement, je reçois l’extrait 10 jours ouvrés après. Lors de la prise en compte de ma demande, l’administration estime la date de réception de l’extrait de casier judiciaire et m’en informe.

Chaque canton suisse propose un service de suivi des démarches administratives par internet. Je peux ainsi communiquer avec les services des impôts, y déposer mes déclarations, mes demandes de rectifications.

Check-List : suite des démarches




N’oubliez pas de finaliser les démarches de résiliation dans le pays que vous quittez.

  • résilier ses abonnements
  • vérifier que les factures des abonnements résiliés ne sont plus prélevées
  • résilier ses assurances
  • vérifier les remboursements des abonnements pour la période non couverte
  • collecter les documents sociaux et fiscaux qui statuent de la fin de votre résidence précédente ainsi que les quitus associés…

Check-List : résidence précédente





Si vous n’êtes pas de nationalité Suisse, pensez à vous inscrire auprès du consulat de vitre pays d’origine (pays de nationalité).

Check-List : Pays d’origine


Les informations dont j’ai besoin

Nous espérons que ce guide vous aura aidé à venir vous installer en Suisse.

Vous pouvez télécharger et imprimer l’ensemble de nos Check Lists.

Expatrié, Frontalier ou Suisse qui revient dans la Confédération, vous pourrez trouver toutes les autres informations dont vous avez besoin dans les articles suivants :

Je beneficie d’un accompagnement

Hidden
Hidden
Nom