Modèle d’assurance alternatif – Médecin de famille

Médecin de famille

Table des matières

Qu’est-ce que le modèle “médecin de famille” ?

Le modèle du “médecin de famille” est un modèle alternatif d’assurance maladie. Il s’agit du modèle alternatif favoris des assurés, devant le Telmed et le HMO. Le fonctionnement du modèle “médecin de famille” est très simple. L’assuré s’engage à contacter son médecin de famille avant d’aller voir un spécialiste. En échange, il obtient des réductions sur ses primes d’assurance maladie de l’ordre de 10%.  

Quels sont les avantages du modèle ?

Diminution des visites aux urgences

Le premier avantage du modèle médecin de famille est de permettre de désengorger les urgences. C’est bénéfique pour le personnel soignant qui se retrouve surchargé. C’est également un point positif pour les patients qui doivent parfois attendre plusieurs heures dans la salle d’attente de l'hôpital avant d’être pris en charge. C’est un gain de temps incontestable. Notons également que réduire ses passages à l'hôpital diminue les risques de contracter des maladies nosocomiales.

Économie sur les primes

En 2023, les primes d’assurance maladie augmentent de +6.6%. Les primes d’assurance maladie représentent déjà plus de 14% du budget d’un ménage. Pour baisser ses primes, l’une des méthodes les plus efficaces consiste à choisir un modèle alternatif. Le passage d’un modèle standard à un modèle “médecin de famille” permet d’économiser environ 10% sur ses primes d’assurance maladie. Pour choisir un modèle alternatif et réduire vos primes d’assurance maladie, vous pouvez comparer les primes sur notre comparateur. Celui-ci à l’avantage d’inclure les tarifs 2023 et surtout d’intégrer les rabais et les modèles alternatifs pour des couvertures de qualité au meilleur prix.

Un meilleur diagnostic

On a tendance à penser que les diagnostics réalisés en hôpital seront de meilleure qualité que ceux d’un cabinet de généralistes. Bien sûr, les technologies les plus avancées se trouvent à l’hôpital. Cependant, dans la grande majorité des cas, c’est avant tout l’anamnèse qui permet d’établir un bon diagnostic. En d’autres termes, c’est la conversation avec le patient qui donne au médecin, les éléments les plus déterminant pour un bon diagnostic. Tout l’avantage des médecins de famille et de connaître leur patient sur le long-terme. Ils ont une fine connaissance de vos antécédents, de vos habitudes, de votre caractère. Cette relation proche est une force incomparable dans le conseil médical et l’évaluation d’un état de santé.  

Les freins au développement du modèle médecin de famille

Les listes de médecins généralistes

Certains assureurs vous demandent de choisir votre médecin dans une liste de médecins qu’ils mettent à votre disposition. Cette pratique est un frein au développement du modèle “médecin de famille”. Les assurés pourraient être sommés de ne plus voir leur médecin de famille si celui-ci n’est pas dans la liste de l’assureur. Beaucoup sont attachés à leur généraliste traditionnel et ne veulent pas se voir imposer un inconnu pour des raisons qui leur échappent.

Le manque de généralistes

Devoir commencer son parcours de santé chez son médecin de famille n’est pas un problème - lorsque l’on est déjà patient. Cependant, trouver un premier médecin généraliste qui vous accepte peut parfois se révéler être un parcours du combattant. De nombreuses personnes n’ont aucun médecin traitant. Or, il est courant d’entendre que les cabinets de généralistes n’acceptent plus de nouveaux patients. De manière générale, il faut entre quinze et trente appels pour obtenir un premier rendez-vous chez un médecin de famille en Suisse. Même après tous ces appels, seule une personne sur deux est finalement acceptée…  

L’avenir du modèle “médecins de famille”

La fin des listes

Aujourd’hui, certaines caisses d’assurance maladie n’appliquent aucune restriction sur votre choix de généraliste. Assura permet par exemple de choisir n’importe quel médecin FMH. L’avenir du modèle de médecin de famille réside dans la liberté et la responsabilité de l’assuré. Le point important ne consiste pas à choisir pour lui mais à récompenser un engagement volontaire - celui de commencer son parcours de soin chez son généraliste. Cet engagement serait d’autant plus facilement respecté si la relation entre le patient et le médecin de famille est libre et volontaire.

Le renouveau des généralistes

Pour faire face aux manque de généralistes, plusieurs solutions coexistent. Tout d’abord, les assurances commencent à proposer des modèles “médecin de famille” avec plus d’acteurs. Au-delà du médecin généraliste, il est parfois possible d’aller également consulter en pharmacie. Ensuite, les cabinets collectifs de généralistes remplacent les cabinets individuels. On peut s’attendre à ce que de futurs modèles intègre des cabinets collectifs avec de nouvelles formules spécifiques. Enfin, le milieu politique et académique prend également ce sujet au sérieux pour valoriser au mieux la filière des médecins généralistes. Souvent perçu comme la médecine à l’ancienne, ils sont peut-être tout au contraire le futur des modèles de soin.  

FAQ - Questions / Réponses sur le médecin de famille

 
    • Puis-je aller directement à l’hôpital en cas d’urgence ?
  Tout à fait, vous pouvez vous rendre à l’hôpital en cas d’urgence, sans passer par votre médecin de famille. Bien souvent, c’est également possible pour les rendez-vous de gynécologie, d’ophtalmologie, de grossesse, de traitement dentaire et de pédiatrie. Consultez les conditions générales de votre assurance pour bien connaître vos possibilités.
    • Puis-je changer de médecin de famille ?
  Les règles pour changer de médecin traitant varient en fonction de votre assurance. Certaines caisses vous permettent de changer deux fois par an de médecin de famille. D’autres vous demandent un motif avant de vous en donnez l’autorisation. Les motifs acceptés les plus courants sont liés à un déménagement, à une fermeture du cabinet ou encore à une rupture du rapport de confiance.
    • Quand puis-je passer à un modèle “médecin de famille” ?
  Si vous souhaitez passer du modèle “standard” au modèle “médecin de famille” en restant chez le même assureur, vous avez deux possibilités. Soit vous avez une franchise à 300 CHF et vous pouvez changer quand vous le souhaitez pour le 1er du mois suivant. Soit votre franchise est plus élevée, il vous faudra attendre le 1er janvier. Pensez néanmoins à vérifier les conditions générales de votre assurance car les règles peuvent varier entre caisses. Enfin, si vous changez d’assurance, alors ce sont les règles liées au changement de caisse d’assurance maladie qui s’appliquent.

Demande de devis gratuit

Hidden
Hidden
Nom(Nécessaire)

Nous contacter

Par téléphone

Par email

;