Assurance maladie Telmed – un modèle pour 2023 ?

Telmed - un accès aux soins facilité pour toute la famille

Table des matières

La hausse des primes maladie de 2023 est sur toutes les lèvres. Les primes pour résidents bondissent de +6.6 % et la LAMal frontalier augmente de +6.3 %.

C’est une évidence pour tous. L’inexorable hausse des coûts de la santé nécessite des solutions urgentes. Les projets de réformes sont nombreux et les idées divisent. Les débats sur les coûts de la santé sont explosifs.

Plus d’un Suisse sur trois bénéficie des subsides de l’État pour pouvoir payer sa facture d’assurance maladie. La diminution du pouvoir d’achat de la classe moyenne ne peut se résoudre par une simple augmentation des aides publiques. Il convient de régler le problème à sa source et de trouver comment diminuer le coût des prestations de soins sans miner l’excellence du système de santé Suisse.

Dans cette quête, le modèle alternatif de la télémédecine à sa carte à jouer. Boosté par la pandémie du Covid-19, renforcé par le développement de l’intelligence artificielle dans le diagnostic, le modèle Telmed pourrait connaître un développement fulgurant ces prochaines années.

Comment fonctionne Telmed ?

Telmed est un acronyme pour télémédecine. En spécifiant à votre assureur que vous souscrivez au modèle alternatif Telmed, vous bénéficiez de réduction sur votre prime d’assurance maladie. Ces réductions varient entre 10 % et 20 % suivant votre caisse d’assurance.

Concrètement, vous vous engagez à contacter un centre médical avant d’aller voir un médecin. Ce premier diagnostic à distance va ensuite éventuellement vous aiguiller vers un généraliste, un spécialiste, un thérapeute ou un hôpital. Notez bien qu’en cas d’urgence, vous pourrez toujours vous rendre directement à l’hôpital.

Le contact avec le centre médical peut prendre plusieurs formes. Appel téléphonique, téléconsultation en ligne, diagnostic basé sur une conversation avec des robots (bots) dopés à l’IA, échange avec le personnel infirmier par whatsapp…

Les avantages de la télémédecine

Du côté des patients

Tout d’abord, la télémédecine permet de limiter ses passages à l’hôpital. Outre des gains de temps et d’argent, c’est également une solution moins dangereuse. En effet, les infections nosocomiales touchent environ 8% des patients hospitalisés. Ce chiffre est alarmant et la télémédecine permet d’éviter ces situations.

Ensuite, la télémédecine est une porte d’accès aux soins. Pour le nouvel arrivant, il peut être long et fastidieux d’obtenir un rendez-vous dans un cabinet médical. La télémédecine assure un premier contact rapide et une redirection immédiate avec rendez-vous.

Enfin, souscrire à un modèle alternatif Telmed permet de diminuer entre 10 et 20 % ses primes d’assurance maladie. Une économie bienvenue en 2023 où les primes des résidents et frontaliers ont pris l’ascenseur.

N’hésitez pas à comparer les différentes primes d’assurance maladie sur notre comparateur. Les modèles alternatifs tels que le Telmed ont été intégrés dans le calcul des offres.


Comparez primes 2023
 

Du côté des soignants

L’avantage principal de la télémédecine est d’optimiser le temps consacré aux consultations. Sans temps de trajet et en bénéficiant au préalable du dossier électronique du patient (en cours d’amélioration), les soignants peuvent consacrer leur énergie dans la consultation et la discussion avec le patient.

Dans le même esprit, la numérisation de la profession médicale devrait permettre d’automatiser les processus administratifs.

Aussi, en réduisant l’afflux de patients à l’hôpital, la télémédecine peut contribuer à réduire le stress des médecins et du personnel soignant.

Du côté des assureurs

La multiplication des modèles alternatifs Telmed avec réduction de primes montre que l’intérêt des assurances est bien présent.

Dans le cadre de la pandémie du coronavirus, le Conseil fédéral a autorisé la tarification des téléconsultations au même prix que les consultations physiques. Il y a fort à parier que cette mesure exceptionnelle prendra fin d’ici peu.

Les assureurs ont tout intérêt à ce que leurs clients s’engagent à utiliser le modèle Telmed pour diminuer les remboursements et économiser leurs dépenses. Si les primes ne sont pas trop élevées, le pouvoir d’achat des classes moyennes leur permettra d’être plus gourmandes en complémentaires. Or, le bénéfice des assureurs dépend exclusivement des assurances complémentaires.

Le rôle de l’Insurtech

Entre la hausse des primes d’assurances maladies, les développements fulgurants de l’IA (Intelligence Artificielle) dans la medtech, les avancées notables des cantons romands concernant le dossier électronique du patient (DEP), et la multiplication des offres Telmed, 2023 pourrait voir un boom dans les téléconsultations.

Dans la jungle des offres et des mécanismes de remboursement, les Insurtech jouent un rôle crucial.

L’Insurtech est un mot valise qui désigne l’ensemble des innovations technologiques au service du secteur de l’assurance. Par extension, l’insurtech regroupe l’ensemble des entreprises qui se concentrent sur ces technologies.

Les entreprises en Insurtech sont le pont entre les besoins singuliers des clients et la pluralité des offres en télémédecine.

Helvicare s’inscrit parfaitement dans cet écosystème de la santé numérique. Nos 20 ans d’expertise dans le secteur de l’Insurtech nous ont permis de développer une articulation innovante du conseil digital et du conseil humain.


Contactez nos specialistes
 

L’innovation en assurances Telmed

La qualité de la consultation est l’enjeu central de la télémédecine. Personne ne veut que la téléconsultation ne soit qu’une consultation au rabais, de moindre qualité.

Tout d’abord, il faut souligner que le contact avec le médecin est bien plus rapide en télémédecine qu’en se rendant à l’hôpital. Il est donc possible d’obtenir un avis d’expert dès l’apparition des symptômes. On est dirigé directement chez le spécialiste recommandé par le télé-médecin. Cette procédure permet bien souvent de prévenir l’arrivée de complications.

Ensuite, les avancées en intelligence artificielle contribuent à rendre les diagnostics automatisés plus performants. À titre d’exemple, l’application Medgate utilise l’historique de ses millions de cas (des données médicales anonymisées) pour vous poser les questions les plus pertinentes.

Mais surtout, c’est le manque d’alternatives qui freine l’adoption de modèles Telmed. Les assurés ne veulent pas se sentir obligés d’appeler un numéro de téléphone unique pour toutes leurs questions d’ordre médical.

Pour répondre à ce besoin, Swica innove avec son produit FavoritMultichoice qui propose aux assurés plusieurs moyens de contacts différents, tout en bénéficiant de rabais sur les primes très avantageux.

MultiChoice Swica
Multiplier les canaux pour faciliter l’accès aux soins : MultiChoice Swica

Il est ainsi possible de se rendre dans une pharmacie, d’appeler Santé 24 ou encore d’utiliser l’application Benecura en fonction de ses besoins et de ses préférences.

L’offre Telmed est actuellement le meilleur tarif sur le canton de Genève. Une aubaine en 2023 où l’on voit parallèlement une hausse des primes et un développement de la télémédecine.

Swica et Helvicare

Plus d'actualités

Demande de devis gratuit

Hidden
Hidden
Nom(Nécessaire)

Nous contacter

Par téléphone

Par email

;